Secteurs adultes et ados G01, G02, G03, G04, G05, G06, G07, G08G09, G10, G11, G12, G13, G14, G15, G16, G17G18 I Secteurs infanto-juvénile I01I02, I03, I04I05

L'e.magazine de l'établissement public spécialisé en santé mentale Ville-Evrard

Psychiatrie publique 93

Institut hospitalier soins études pour les adolescents (Aubervilliers)

Yves Claude Stavy
©P. Marsan

Le projet médical de l'IHSEA : son éthique, son pari  

par le Dr Yves-Claude Stavy, psychiatre fondateur de l'IHSEA


Les options politiques prises depuis plusieurs années en faveur de l’intégration des enfants au sein des établissements scolaires traditionnels, laissent sur la marge de nombreux sujets. Le problème s’aggrave durant les années de lycée. Les données cliniques et le contexte socioculturel, diffèrent en effet de celui de l’enfance.  

L’adolescence n’est pas seulement l’occasion d’une aggravation parfois inquiétante d’une symptomatologie clinique connue dès le premier âge. Elle s’avère parfois un moment d’éclosion de troubles psychiques graves, inédits, déclenchés par telle ou telle contingence d’entrée dans la vie adulte faisant brutalement vaciller des identifications imaginaires jusque là efficaces. L’enjeu pour ces adolescents est alors de trouver accusé de réception à ce qui est rencontré, sans pouvoir se suffire des réponses prêt-à-porter.    

Complexes sur le plan clinique, les problèmes se redoublent d’un contexte socioculturel particulièrement délicat au moment de l’adolescence : des programmes scolaires plus ardus que dans les premiers cycles d’enseignements,  des directives contraignantes, inhérentes aux lycées d’aujourd’hui,  exacerbent bien souvent les obstacles rencontrés par un adolescent fragilisé.   Plus encore que dans les classes de l’enseignement primaire, une volonté politique de normalisation poussée dans ses extrêmes, conduit à des impasses strictement inverses au résultat escompté.  Ce sont les idéaux prônés qui alors se transforment eux-mêmes en agents de ségrégation, - allant jusqu’à mettre champ clinique et champ scolaire en opposition: tel adolescent en difficulté se trouvant étiqueté ‘relever du soin, et non plus du ‘scolaire’, afin de pouvoir continuer à prétendre accueillir « tout élève » au sein du lycée.   

Ballottés entre des hospitalisations à répétition (réduites dans leur durée pour ne pas grever l’enseignement dispensé au lycée), et une scolarité hachée par les interruptions successives, ces jeunes en difficulté se retrouvent de fait, mal soignés, et mal enseignés.  

Les adolescents concernés, leurs parents, sont  désarmés par les injonctions des chefs d’établissements prônant le retour immédiat de l’élève sous peine de sanction. Sous couvert de pétitions de principes déconnectées de l’expérience quotidienne des enseignants autant que des psychiatres, ce sont l‘un et l’autre des deux champs, - scolaire, et psychiatrique-, qui s’avèrent bafoués, à un moment où se joue l’avenir personnel et professionnel de l’adolescent.  

Or, non seulement la poursuite d’une scolarité serait envisageable dans de nombreux cas, si les enseignants avaient la possibilité, dans la durée, de tenir compte des nécessaires aménagements ; mais un tel cursus adapté peut se transformer en contingence heureuse, y compris au regard de considérations plus cliniques : la scolarité offrant alors un champ d’investissement sublimatoire à privilégier en période d’adolescence.    

EPS Ville-Evrard, institut hospitalier soins études, 93I02
©P. Marsan

Contacts

Dr Ligia Gorini, 
psychiatre, chef de pôle 93I02
et responsable de l'IHSEA
tel. 01 82 37 00 90
17 rue Charles Tillon 93300 Aubervilliers

Didier Georges
proviseur du lycée le Corbusier
tel. 01 48 33 74 57

Classes proposées et effectifs

2016/2017 : 28 élèves
Seconde générale
Premières ES et STMG
Terminales ES et STMG

Capacité
26 places de jour
4 places en internat

Plus d'infos

Plaquette
IHSEA éd. 2016

Article 
Emag n°1 2015

Vidéos 2011
interview du Dr Yves-Claude Stavy, psychiatre,
interview de David Marec, professeur principal de seconde




Partenaires Education Nationale

Rectorat de Créteil, Inspection d'académie de Bobigny,
Lycée le Corbusier  d'Aubervilliers